Australie en camping car

Australie en camping car

Du 1er avril au 10 mai 2000 - 9344 km . 
Samedi 1er et Dimanche 2 avril 
Voyage avec Koréan Air (24 h00) 
 Lundi 3 avril 
 Arrivée à SYDNEY à 7h00.  Installation à l’hôtel  MERCURE .  A 11h00 visite de SYDNEY : Darling Harbour, Circular Quai, Opéra, Marquerie’s Point. 

Australie en camping car
opéra

Déjeuner et dîner sur le port.  Coucher très tard.  Dure journée.  Nous nous endormons dans le bus qui nous ramenait à l’hôtel.  
Mardi 4 avril 
Visite Aquarium de SYDNEY.  Une merveille !  Déjeuner en ville. L’après-midi promenade en bateau sur la magnifique baie de SYDNEY et son opéra  . 

Australie en camping car

Nous montons ensuite sur Harbour Bridge pour le point de vue.  Superbe.  Nous dominons toute la baie. Un sandwich pour dîner puis nouvelle croisière de 1h30, sur la baie également pour admirer les lumière de la ville et le magnifique opéra illuminé. féerique ! Près de nous un aborigène jour du didgéridoo, instrument de musique à vent très ancien de 100 à 180 cm de long en moyenne, fabriqué   à partir d’un tronc d’eucalyptus ou en bambou, utilisé  par les premiers habitants de l’Australie.  Nuit au même hôtel. 

Australie en camping car

Mercredi 5 avril 
Visite du zoo de l’autre côté de la baie. Transport en ferry.  Très intéressant, très beaux animaux bien entretenus. SYDNEY, établie autour d’une baie, est la ville la plus peuplée d’ Australie connue pour ses plages paradisiaques et ses deux principaux monuments : l’Opéra et Harbour Bridge. Hauts gratte-ciels, immenses zones pavillonnaires, mélange de moderne et d’ancien. Elle n’est pas la capitale, comme on le pense souvent. Ville classée parmi les plus agréables à vivre parait-il et à la météo aussi très agréable 

Australie en camping car

Au retour prenons un sandwich et filons à l’hôtel récupérer nos bagages et prendre un taxi qui nous conduit chez Maui pour récupérer nos camping cars de location.  Nous avons de superbes véhicules Mercedes Sprinter, presque neufs, très bien équipés.  Le bonheur ! Repartons tard le soir.  Il fait nuit.  Beaucoup de circulation.  Ce n’est pas de tout repos pour les chauffeurs.  De plus, il nous faut faire des courses , indispensable si nous voulons manger ! Le soir nous nous apercevons alors avec Jean que nous n’avons pas de courant.  Donc, pas de frigo, pas de pompe, pas d’eau….. . La cata ! Nous décidons que nous ‘verrons’ plus clair demain (une évidence) après que Jean, Jacques et Henri aient tenté de trouver une solution, sans succès. 
 
Jeudi 6 avril   
Sommes à une quarantaine de km de l’Agence de location.  Il nous faut absolument y retourner pour voir ce qui se passe. Beaucoup de circulation toujours.  Après avoir essayé de nous dépanner, en vain, l’employé nous dit qu’il va nous donner un autre C.C.  Nous voilà donc obligés de permuter toutes nos affaires, que j’avais déjà si bien casées ! Pas de chance. Après le repas sur place, tout étant réglé, nous partons pour les Blues Mountains.  Temps pourri et bouché. Couchons sur le parking du site des « three sisters » à KATOUMBA . Prenons le railway, transport vertigineux et impressionnant, puis le skyline. Par chance le temps qui était nuageux, se dégage et l’éclaircie nous permet d’admirer un paysage grandiose.  Nous voyons aussi des chutes et traversons une belle forêt tropicale.

Australie en camping car

L’après-midi nous reprenons la route et nous arrêtons dans un « holidays park » 13 Kms avant CANBERRA pour la nuit. La série noire continue : notre chauffage ne marche pas ! 
 
Samedi 8 avril 
Visite de CANBERRA, la capitale,  Prenons seulement 2 C.C. . CANBERRA est une ville dont les plans ont été réalisés avant la moindre construction et dans l’objectif de construire une «ville verte ».  Ville neuve, très étendue, traversée par le lac artificiel Burley Griffin qui, au milieu de la ville, forme de superbes plans d’eau entourés de nombreux sites : musées, bibliothèque, galeries…. Il traverse aussi des quartiers populaires et sert de détente, surtout pendant les grosses chaleurs.  Nous visitons en particulier : • Le Siège du Gouvernement – Nouveau Parlement – Haute Cour •  Le Quartier des Ambassades qui rivalisent de beauté, •  Le Mémorial des guerres 14/18 et 39/40 (très beau monument avec une belle salle du soldat inconnu). • Les Superbes jardins, parcs immenses où les arbres sont remplis de cacatoès blancs qui font un vacarme infernal. Nous montons en haut de la Tour Telstra (tour de télécommunications) pour admirer ce superbe panorama. 

Australie en camping car

Un couple d’aborigènes sont installés devant le Parlement et affichent leurs revendications. 

Australie en camping car

Le soir nous allons passer la nuit au petit village de MICHELAGO, sur le parking de la gare. 
 
Dimanche 9 avril 
Démarrons à 7h30 et traversons le Parc National  KOSCIUSKO. Routes de montagnes, passages en travaux, pistes, chemins étroits, superbes forêts d’eucalyptus. Et termitières plus hautes que notre camping car ! 

Australie en camping car
Termites

Nous déjeunons sur une aire de pique-nique à l’entrée de CORRYONG. L’après-midi nous roulons pendant 60 km sur une piste infernale, mais paysages grandioses.  Le soir nous nous arrêtons à OMEO, sur le parking d’une église, pour dormir. 

Lundi 10 avril 
Aujourd’hui, par contre, route très roulante. Un petit problème d’alimentation de gas-oil sur notre C.C. , mais rien de grave.  Jean en vient à bout rapidement. A midi, arrêt sur une superbe aire de pique-nique pour déjeuner. Le soir entrons dans le Parc de WILSON PROMONTORY, le point le plus au sud du continent australien.  Magnifiques plages, forêt tropicale, montagnes.   

Australie en camping car

Sur la route nous voyons un wombat, marsupial qui ressemble à un petit ourson brun massif à courtes pattes (aucun de nous ne connaissait ce petit animal).  Il creuse des terriers et est herbivore. Il a aussi une poche comme les marsupiaux. Allons à Tidal River où se trouve un campground (camping) où nous passons la nuit et pouvons admirer de nombreux wombats ainsi que de superbes perruches au plumage chatoyant bleu, vert, rouge. 
 
Mardi 11 avril 
Départ 8h30.  Aujourd’hui c’est Jacques qui a un problème électrique, mais qui s’arrange rapidement.  Il faut dire que nous avons de bons bricoleurs dans le groupe (heureusement !).  Avant de sortir du parc, grimpons au sommet du Mont Oberon d’où nous avons une vue magnifique. Puis direction PHILIPS ISLAND. Déjeuner aux environs de FOLSTER dans un pré au bord de la route. Le soir assistons à la parade des pingouins pigmés.  Spectacle étonnant : ces petits pingouins ont un comportement extraordinaire.  Ils sont environ 400 parait-il.  Ils font leur petite vie et ne s’occupent absolument pas de ce qui se passe autour d’eux.  Ils partent tout le jour en mer pour pêcher.  Au crépuscule ils reviennent tous ensemble et regagnent leurs nids respectifs dans les arbres où les attendent leurs petits. Nous dînons sur le parking du Visitor Center et allons passer la nuit en bordure de plage sur PHILIPS ISLAND. 
 
Mercredi 12 avril 
Quittons l’île à 7h30, direction MELBOURNE.  Beaucoup de circulation. Très animée. Nous installons au camping de la ville à 10h30. Après avoir fait les courses au supermarché, nous déjeunons sur place puis  prenons le bus pour visiter la ville.  Très grande ville, rues élégantes, superbes parcs et jardins,très hauts immeubles modernes souvent entièrement en vitres, côtoyant  des immeubles datant de l’époque victorienne.  Surprenant mélange !  Nous montons à la terrasse de « Rialto Tower » au 55° étage (en ascenseur faut-il préciser ?)  De  là splendide panorama sur la ville.  Voyons également un film sur la ville. Enfin entrons dans l’immense Centre Commercial « Melbourne Central ».  Une ville dans la ville ! Faut-il dire que les messieurs nous attendent bien sagement assis sur un banc près du Centre !? Nous déambulons dans la mail piéton puis rentrons par le bus passer la nuit au camp. 

Australie en camping car

Jeudi 13 avril 
Quittons MELBOOURNE à 8h00 et empruntons la « Great Ocean Road ». Nous longeons une côte magnifique. Superbes plages pour les surfeurs. Route en corniche. 

Australie en camping car

En route nous nous arrêtons à ANGLESEA et nous voyons de nombreux kangourous qui occupaient un terrain de golf : des adultes, des jeunes, des mères avec leurs bébés dans leurs poches.  Nous les approchons de très prés.  Ils ne sont pas farouches car les habitués du golf ne les font pas fuir.  Ils sont de bonnes tondeuses à gazon !  Tout le monde y trouve son compte ! 

Australie en camping car

Nous déjeunons à la sortie de LORNE, en bordure de plage. L’après-midi nous allons au Cap Otway où nous voyons la route et le phare construits par les bagnards anglais (premiers occupants blancs de l’Australie).  Vue superbe du haut du phare. Ensuite nous nous arrêtons à PORT JOANNA où, aubaine, nous voyons un panneau « camping gratuit ». De nombreuses tentes et caravanes sont déjà installées. Nous faisons de même et dénichons un coin superbe dominant la plage. Baignade interdite : très fort courant, énormes rouleaux. 
 
Vendredi 14 avril 
Nous continuons à longer la superbe Great Ocean Road , très découpée.  80 bateaux y ont fait naufrage. Le plus célèbre est celui du « Loch Ard » où il y eut 2 rescapés (une jeune irlandaise et un membre de l’équipage) ainsi qu’un paon.  Mais 52 morts. Plusieurs sites magnifiques tout le long de la côte : « Les 12 Apôtres », « Loch Ard Gorge », « the Arch », London Bridge ».  Superbes spectacles. 

Australie en camping car

A midi déjeuner sur le parking d’un site. L’après-midi faisons le tour de « Tower Hill », ancien cratère, comblé en partie par un lac et habité par des animaux.  Nous voyons un troupeau d’émeus. Ensuite, direction WARNANBOOC où nous visitons le musée maritime.  Dans une galerie se trouvent de nombreux objets récupérés sur les épaves des bateaux naufragés.  Nous y voyons entre autres des tuiles fabriquées aux MILES dans les Bouches du Rhône. Visitons aussi la reconstitution d’un village maritime ainsi que d’un ancien cottage. Finissons notre périple journalier à FORT FAIRY, anciennement appelé BELFAST, et qui garde un très fort cachet irlandais. Le soir, dans un « fish and ships », achetons notre repas que nous mangeons chaud devant le magasin.  Délicieux. Coucher sur le port à FORT FAIRY. 
 
Samedi 15 avril 
Après avoir fait le plein d’eau, nous démarrons à 8H30. Prenons la route des GRAMPIANS.  A l’entrée du Parc une multitude de cacatoès blancs font un concert inouï sur les arbres.  Dans le parc, des kangourous et des émeus sur la route.  Des koalas dormant sur les arbres.  Déjeuner sur le parking de «Reids Lockout ».  Puis, pour digérer, une ballade de 1h30 qui nous mène aux Balconies où se trouve un rocher en forme de crocodile.

Australie en camping car


 Vue superbe sur les Monts Victoria puis les chutes Mac Kenzie .  Les kangourous nous attendent près des tables de pique-nique pour profiter de nos repas. Toute la journée beaucoup de kangourous, d’émeus, de cerfs. Notre panoplie est complète. Le soir arrêt dans une clairière en bordure de forêt pour passer la nuit, entre ORSHAM et DIMBOLA , après bien de recherches. 
 
Dimanche 16 avril 
Départ 7h30 . Aujourd’hui rejoignons ADELAIDE par une très bonne route, mais paysages monotones.  Les copains pensent que nous avons tous été pris au radar car ils ont vu le flash (au retour Henri et Jacques ont reçu un PV : 65 Kms au lieu de 60 Kms/h !).  Arrivons aux Monts Lofty et nous installons au sommet pour déjeuner.  L’après-midi visite d’ADÉLAÏDE.  Prenons le bus  qui nous fait faire le tour de la ville, la Cathédrale anglicane St. Pierre (la ville porte le nom de « ville des Eglises »), le parcours du circuit de Formule 1 qui emprunte les avenues de la ville (comme à MONACO). 

Australie en camping car


Traversons de superbes quartiers résidentiels, nous arrêtant sur chaque terrasse de la ville toute en hauteur pour avoir une vue d’ensemble.  Le chauffeur, très sympa, fait de son mieux pour commenter le parcours (en anglais).  Ensuite nous faisons quelques rues piétonnes . Nuit en bordure de plage à ADELAIDE. 
 
Lundi 17 avril 
Continuons notre tour de ville.  Allons aux beaux magasins Mayer 1 David Jones pendant que les chauffeurs complètent les pleins de gaz oïl. Nettoyage des C.C. que nous rendons aujourd’hui. En effet, nous avons terminé notre 1er périple et devons prendre l’avion pour regagner le départ de notre 2ème périple.  Nous nous installons donc à l’hôtel face à l’aéroport où nous prenons notre repas du soir. 

Fin de notre Premier périple 

 
Mardi 18 avril 
Trombes d’eau à ALICE SPRINGS dans le Centre Rouge, où nous atterrissons à 11h30 (la navette de l’hôtel nous a accompagnés à l’aéroport et l’agence Maui est venue nous chercher). Prenons livraison de nos 4 X 4  emménagés en camping cars , toujours sous la pluie.  C’est un véhicule « aventure » sommairement emménagé.  Gros changement ! (il y en a qui font un peu grise mine).  Ce sont des toyota. 


Les formalités terminées, faisons nos courses. Enfin, à 16h00 il est temps de déjeuner, nous avons le ventre vide !  Un sandwich fera l’affaire et nous partons allègrement dans le centre rouge, but de notre 2ème périple.  Or, il y a une alerte météo : inondations partout.  Sommes sur le passage du cyclone « Rosita ». Et la rivière Finka, qui est sur notre route, est sortie de son lit. Nous nous installons sur une aire avant le pont franchissant la rivière dont le lit arrive juste au pont. S’il ne pleut plus, nous pourrons passer demain.  Ce soir organisons notre installation dans notre minuscule habitacle. Nous casons tout, mais pas sans mal ! Vrai cinéma pour faire le lit !….. Une fois qu’il est fait, on ne peut plus bouger, donc il faut se coucher : c’est ce que nous faisons ! Petit problème : il n’y a pas de toilettes ! 

Australie en camping car

Mercredi 19 avril 
Au réveil, c’est la panique à bord : Monique et Michel n’arrivent plus à se dégager de leur lit et appellent Jean à leur secours.  D’autres ne s’en sortent plus pour le fermer : c’est un vrai casse-tête.  Pas de glace pour se raser.  Tant pis, personne ne se rase !  Fou rire général. 
Enfin, nous sommes prêts. Nous passons notre pont et prenons la route.  La rivière a baissé d’au moins 1 m .  Il fait moins mauvais .  Beaucoup de chants inondés autour de la route.  
A midi arrivons au parc national d’ULURU-KATA, classé au patrimoine mondial. Dominant une vaste plaine désertique : Ayers Rock, l’emblème le plus reconnaissable d’AUSTRALIE. Il cache l’essentiel de sa masse sous la surface de la terre. Ce « caillou »  est impressionnant, d’une belle couleur violine.  Celle-ci change plusieurs fois dans la journée selon la lumière.  Dommage, il nous manque le soleil. 

Australie en camping car

Continuons vers le 2ème site du parc : les Monts Olga et nous mangeons sur une aire panoramique.  Magnifique vue sur les Monts qui sont très spectaculaires et aux magnifiques couleurs également. 
L’après-midi faisons deux promenades sur le site.  La Vallée des Vents nous enchante mais porte bien son nom.  Les rochers sont devenus rouges.  Par endroit de belles tâches de végétation de tous les verts .  Le contraste est saisissant. Il manque toujours le soleil. 

Australie en camping car

Nous visitons le Centre Culturel Aborigène.  Ces deux sites ont une grande importance culturelle pour les propriétaires traditionnels aborigènes et sont entourés de légendes.   Enfin nous nous installons au camp  « Ayers Rock » à YULARA pour la nuit. 
 
Jeudi 20 avril 
Nous nous levons avec la pluie.  Accalmie pour faire le tour du site d’Ayers Rok.  Superbe, même avec le mauvais temps. Rocher de 6 km de circonférence.  Hauteur 1/3 au-dessus du sol, 2/3 audessous. Finissons de visiter le Centre Culturel que nous avons dû quitter la veille, à cause de l’heure de fermeture.  Bel artisanat aborigène. Partons ensuite vers Kings Canyon et déjeunons sur une entrée de piste.   La route commence à devenir infecte, il n’arrête pas de pleuvoir. Les eaux de ruissellement forment une rivière qui traverse la route et il y a beaucoup de courant.   Arrivons à Kings Canyon, mais la pluie tombe si fort que nous ne pouvons pas sortir des C.C. Heureusement que nous avons chacun la CB pour communiquer.   Allons voir plus loin si une autre route est praticable., mais c’est une piste et elle s’est transformée en rivière tumultueuse .Attroupement : Un pick-up est coincé au milieu, l’eau rentre par les portières.  Les rangers essaient de le sortir de là.  Interdiction d’aller plus loin , les rangers ferment la route.  Le soir nous nous arrêtons sur une aire en bord de route pour passer la nuit.  

Australie en camping car

Vendredi 21 avril 
Il a plu toute la nuit.  Le parking est plein d’Australiens bloqués comme nous (certains sont même en tentes !).  Ils nous préviennent que la route d’ALICE SPRINGS est bloquée par 2 rivières en crue.  Partons quand même.  Il vaut mieux nous sortir de là. Arrivons au dernier point accessible : une aire de 
service comme il y en a beaucoup au Centre de l’Australie et dans le « bush » , grandes étendues arides et inhabitées.. Beaucoup de monde.  On y trouve tout ce dont peut avoir besoin un routard : • Hôtel • Station de carburant • Pub • Magasin vendant les denrées de base • Restauration rapide (frites, poissons panés, saucisses, pies, muffins, pain)  • Salle garnie de bancs et de tables. • Toilettes – Eau Nous Sommes à ERLUNDA. Par la force des choses, nous nous installons sur le parking, et nous ne sommes pas les seuls : Australiens, routiers, touristes …  On dirait l’exode ! 

Australie en camping car

Nous pataugeons à qui mieux mieux, nous papotons avec tout le monde.  Il faut passer le temps.  Et il pleut toujours. … Pourtant, nous ne sommes pas les plus à plaindre car nous sommes logés pour la nuit et n’avons pas froid dans nos C.C. Ce n’est pas pareil pour ceux qui sont en voiture (Australiens ou touristes), car l’hôtel ne peut accueillir tout le monde. Nous prêtons des couvertures aux automobilistes forcés de coucher dans les voitures..  Et après le repas du soir : soirée au PUB !  Ambiance, chants, danses, montagnes de cannettes de bière.    Belle expérience !!! 
 
Samedi 22 Avril 
2ème journée d’attente.  Parties de cartes, envoi de cartes postales, et surtout belles parties de causettes  On s’occupe comme on peut. Essayons de reprendre la route pour nous rendre à ALICE SPRINGS, ou tout au moins nous rendre compte de son état. Michel, Monique et nous partons avec nos 2 véhicules en délégation.  Mais aggravation depuis hier. D’autres torrents se sont formés.  Passons le 1er, le 2ème fait plus d’un mètre de haut.  Et après c’est la rivière Finke. Pire encore. Piteux, nous revenons annoncer la mauvaise nouvelle à la station.  De plus en plus de monde.  Nous décidons de voir si en allant vers le sud ce sera mieux.  Nous voilà partis. Nous déjeunons sur la station de KULGERA. Là encore, c’est l’exode.  Nous décidons d’essayer de contourner la région, même si cela allonge notre chemin. Encore une fois Michel, Monique et nous allons tester une piste, mais elle se dégrade de plus en plus.  Nous sommes dans une gadoue infâme, avec de profondes ornières.  Sol très glaiseux.  Nous revenons vers les copains.  Paul n’est pas tranquille.  Nos pauvres camping cars sont peints en ocre jusque sur le toit.  Contraints et forcés, et faute de mieux, nous retournons à ELUNDA pour y passer une nouvelle nuit. 

Australie en camping car

Nouvelle soirée au Pub.  Sympa ! Ambiance du tonnerre.  On dirait que le temps se relève.  Mais combien vont mettre de temps les rivières pour baisser ? 
 
Dimanche 23 avril 
Enfin un peu de soleil.  Officiellement la route pour ALICE SPRINGS est toujours fermée.  Mais nous commençons à avancer pour essayer de passer les premiers.  Nous avons été bien inspirés.  Pouvons passer, de l’eau jusqu’aux portières.  Nous avons pratiquement ouvert la route, conseillés par les gars de surveillance des routes. 

Australie en camping car

Cela a été la grande aventure. !! Les conducteurs se sont fait plaisir (sauf Paul…).   Arrivons chez le loueur à 15h30 pour changer de camping-car car nous devons quitter les 4 X 4 et revenir à ceux de nos débuts pour faire le troisième périple. Mais problème : Nos C.C. ne sont pas là.  Bloqués sur la route ! (le cyclone toujours). Peut-être demain, ou après-demain …. Les personnes qui les remontaient n’ont pas pu passer.   L’Agence nous demande de revenir plus tard ;  Nous parlementons car cela ne nous satisfait pas.  Finalement ils nous paient le camping ce soir à ALICE SPRINGS.  On verra demain. 
 
Lundi 24 avril 
Le soleil est enfin de retour.  Allons visiter le « Desert Park » sur un site magnifique en attendant l’heure de R.V. fixée par l’Agence.  Très belle végétation, très belle présentation d’oiseaux.  A 10h00, comme convenu. retournons chez le loueur. Hélas, tous les C.C. ne sont pas arrivés, certains bloqués ils ne savent où.  Sur leur proposition, nous acceptons de garder les 4 X 4 qu’ils nous laissent sans payer de surcoût.  Ce n’est pas du goût de tout le monde.  Certains auraient préféré le confort des premiers.  Mais si nous attendons ici, nous n’arriverons pas à faire notre programme.  La majorité l’emporte et nous partons !

 Troisième périple 

 
Direction le Nord ! Route monotone.  Grandes étendues désertiques.  Le soir nous nous arrêtons à BARROW CREEK sur une station de « l’outback » .  L’outback est l’arrière pays, semi-aride, très peu peuplé (grand comme les 2/3 de l’Europe, il compte moins d’un million d’habitants)).  Dormons sur le parking, comme les routiers.  Superbe coucher de soleil :  du feu ! 

Australie en camping car

Passons la soirée au Pub « Carlton » avec les routiers du désert qui conduisent des roads-trains de 3 ou 4 remorques (les trains de la route).  C’est l’arrêt obligé de tous ceux qui montent sur DARWIN.  Ce Pub est le « joyau » de l’outback.  C’est indescriptible : On se prépare soi-même son thé, son café.  On discute avec tout le monde au comptoir, on passe le temps ..  On rit beaucoup ! 
 
Mardi 25 avril  
De nouveau pluie diluvienne, avec le soleil de temps en temps.   Très peu …. Nous passons le Tropique du Capricorne où nous faisons la photo souvenir avec tous nos C.C. bien boueux jusqu’au milieu des portières. Et  nous nous arrêtons sur le site de DEVIL’S MARBLES.  Superbe entassement d’énormes billes rondes de granit : « les billes du diable » à la belle couleur rouge. 

Australie en camping car
Australie en camping car

Déjeunons à Tennant Creek, devant une mine d’or à ciel ouvert de NOBLES NOB, arrêtée depuis 1985 et désaffectée.  Il y a plusieurs autres mines désaffectées dans la ville, ville où nous ne voyons que des aborigènes

Australie en camping car

Nous roulons tout l’après-midi sous une pluie torrentielle et nous arrêtons le soir à DALY WATER. Mangeons au resto du Pub, style western, avec une extraordinaire ambiance., comme toujours.  Puis couchons au camping du même nom à côté. 
 
Mercredi 26  avril 
Aujourd’hui la chaleur nous tombe dessus tout d’un coup :  45°.  Sommes en région tropicale. Déjeunons sur le parking de  Katherine Gorges.  L’après-midi descendons les gorges en bateau.  Décor grandiose. Couchons sur une aire de pique-nique à l’entrée de Katherine. 

Australie en camping car

Jeudi 27 avril 
Toujours une canicule écrasante.  Dans la matinée arrivons aux  Chutes Edith .  Magnifique halte rafraîchissante (nous ne nous en plaignons pas). Belle cascade alimentant une piscine naturelle.  
Grimpons sur le dessus d’une deuxième cascade, qui alimente la première, et trempons nos pieds sur les bords (1h1/4 A/R).  

Australie en camping car

Nous arrêtons pour déjeuner à Pine Creek, belle aire de pique-nique.  Superbe parc autour avec baignade et magnifique végétation tropicale. Nous profitons des douches installées dans le parc pour nous rafraîchir. Puis, par la Kakadu  Hway, entrons dans le Parc National de KAKADU. Classé au Patrimoine Mondial, célèbre pour ses merveilles culturelles et naturelles. Cette zone sauvage est d’une richesse incomparable : escarpements rocheux, gorges plongeantes, marécages, chutes d’eau.  On y trouve une très grande concentration de peintures aborigènes qui ont fait valoir leurs droits sur cette terre et ont obtenu des titres de propriété.    Le soir couchons au camping de « Yellow Water ».  Chaleur épouvantable.  Beaucoup de moustiques et toutes sortes de bêtes volantes.  Heureusement que nous pouvons acheter des bombes insecticides au magasin du Park (très efficaces). 
 
Vendredi 28 avril 
Nous ne quittons pas les 45° de température. Embarquons le matin à 7h00 pour visiter la mangrove de Yellow Water et la rivière Jim Jim en bateau. Un enchantement. ! Voyons quelques crocodiles paresseusement allongés sur des coussins d’herbes flottants à côté de notre embarcation, des oiseaux, des champs de nénuphars mauves et blancs. Tout se réfléchit dans l’eau avec la lumière du matin.  C’est féerique. Nous passons 2h00 de véritable bonheur. 

Australie en camping car

Après-midi mangeons sur le site de Nourlangie Rock puis allons voir les peintures rupestres des aborigènes : à KAKADU nous sommes sur leur territoire. C’est le site d’Aubangbang Billabond. Promenade à pied de 4 Km A/R à travers une forêt clairsemée, sous une chaleur écrasante. 

Australie en camping car

Ensuite passons une première rivière qui a débordée et devons rouler dans 70 cm d’eau.  Assez impressionnant..  Plus loin c’est la route qui est transformée en rivière sur plus de 500 m. Nuit sur une aire de camping en pleine forêt tropicale, un peu avant UBIRR. 
 
Samedi 29 avril 
Essayons d’aller jusqu’à DENPELLI, en terre d’ARNHEM, mais la East Alligator River a débordée et est transformée en torrent. La route étant barrée, nous allons donc sur le site aborigène à UBIR. 

Australie en camping car

Heureusement que nous avons gardé nos 4 X 4 (contraints et forcés) sinon nous n’aurions pas pu passer dans beaucoup d’endroits.  (finalement une chance qu’ils aient eu du retard). Arrivés sur le site, un ranger très sympa nous accompagne pour une marche d’1h. Site très intéressant.  Montons sur un surplomb d’où nous dominons toute la magnifique terre de HARNHEIM occupée par les aborigènes  (c’est l’endroit où a été tourné le film Crocodile Dundee). 
 
Ici interdiction de nager dans toutes les rivières : danger ! Crocodiles.  Surtout à cette époque où toutes les rivières sont hautes et où ils peuvent aisément remonter la mer jusqu’à l’intérieur des terres.  Ce sont les « salties », crocos de la mer, qui sont très dangereux et attaquent l’homme. 

Australie en camping car

En fin de matinée, grosse frayeur : Nous avons bien cru que le moteur de Paul avait rendu l’âme . Mais nous en avons été heureusement quittes pour la peur : il n’avait tout simplement plus d’eau dans son radiateur ! (chose d’autant plus grave avec la canicule que nous subissions !). Au même moment, Michel constate une fuite dans son moteur.  Mais il peut quand même rouler et nous repartons après avoir laissé refroidir et remplir celui de Paul. 

Australie en camping car

Déjeuner à JABIRU.  Toujours la fournaise. L’après-midi quittons KAKADU Park. Nous nous arrêtons dans une réserve : le sanctuaire des oiseaux (Bird Sanctuary).  Et là nous assistons à des scènes extraordinaires dans les marécages et les petits cours d’eau en cru. C’est une vie grouillante d’oiseaux aquatiques

Australie en camping car

Dans le coin rencontrons quelques wallabis, des aigles qui pêchent aussi.  Et de grandes étendues d’énormes nénuphars. Superbe.   
Nous installons pour la nuit à Middle Point . Le soir venu, chacun se renferme dans son C.C..  Impossible de mettre le nez dehors sans être littéralement attaqués par les moustiques. Heureusement   notre anti-moustiques imparable !! 
 
Dimanche 30 avril 
Ne pouvons nous empêcher de retourner voir le spectacle d’hier après-midi.  Les oiseaux sont de plus en plus nombreux.  Les poissons sont si nombreux qu’ils sautent de tous les côtés et les échassiers n’ont qu’à envoyer le bec pour les saisir.  Etonnant ! Prenons la route du parc de LIETCHFIELD.  Plusieurs sites magnifiques : des cascades, des piscines naturelles.  Beaucoup de monde.  C’est dimanche et vu la chaleur caniculaire, tout le monde apprécie ce coin de baignade, nous y compris. 

Australie en camping car

Déjeuner dans le parc sur une aire de pique-nique .  C’est la fournaise !  Le soir arrêt pour la nuit peu avant DARWIN, sur un parking. Nous avions trouvé un joli coin tranquille au bord de l’eau, mis sitôt descendus de nos C.C., nous sommes encore attaqués par une myriade d’alambics.  Sauve qui peut ! 
 
Lundi 1er mai 
La grosse chaleur persiste. (toujours aux alentours de 45°).  Arrivons à DARWIN, tour de ville.  Allons au warf, ancien port transformé en promenade agréable pour les habitants de la ville (et les touristes par la même occasion…) Plein de restos.  Des bateaux énormes des armées portugaise et américaine stationnent dans le port. Déjeunons en bord de mer.  Après nettoyage, allons rendre nos C.C. au dépôt Maui. Vérifications.  Nous ramenons un réservoir vide sur les 2, comme nous l’avions pris, l’employé à ALICE SPRINGS nous ayant dit qu’il informerait DARWIN.  Apparemment, cela n’a pas été fait. La fille au comptoir est une vraie furie car nous refusons de payer.  Malheureusement l’employé d’ALICE SPTINGS. ne travaille pas aujourd’hui, jour férié.  Nous restons sur nos positions et verrons demain.  Dans le parc du front de mer se trouve une grande kermesse, un orchestre.  Beaucoup d’animation.  Même un défilé d’une manifestation très cool.   Nous nous installons sur la pelouse pour profiter de l’ambiance. Allons dîner au wharf.  Il fait bon.  C’est très animé et très sympa. Couchons à l’hôtel à DARWIN.  Nous prenons l’avion très tôt demain matin. 
 

Quatrième périple 

 
Mardi 2 mai 
Quittons l’hôtel à 6h00, sous une pluie battante.  A l’aéroport, le détecteur de métaux sonne au passage de Jean.  Heureusement nous pensons à sa prothèse de hanche et essayons de l’expliquer au contrôleur qui veut vérifier par lui-même et l’emmène dans une cabine pour qu’il enlève son pantalon.  Tout s’arrange et, après avoir manqué rater l’avion, nous partons pour CAIRN dans un petit avion.   Il fait une escale dans un petit aéroport de bush (brousse) , un simple hangar qui nous rappelle CONAKRY. Là monte toute une flopée de gamins très jeunes, niveau primaire. Habitant dans des endroits perdus dans l’outback, ils vont à l’école en avion, aussi naturellement que les nôtres prennent le bus scolaire ! Ambiance particulière et très surprenante pour nous.  Les aînés, en principe, prennent tous les cours par Internet. Un employé de Maui nous attend avec un minibus et une remorque pour nos bagages afin d’aller prendre nos C.C. pour notre dernier périple. Le gars, très sympa, téléphone à DARWIN afin de régler notre problème de carburant. Tout s’arrange.  Nous récupérons avec joie les mêmes C.C. qu’à notre arrivée à SYDNEY.  Super. Partons immédiatement direction le Nord.  Courses.  Déjeuner tardif. Le soir arrêt à PORT DOUGLAS.  Joli port, suranné et charmant.  Nuit sur un parking. 

Australie en camping car

Mercredi 3 mai 
Départ 7h30. En route pour le Cap TRIBULATION.  Belle route. Suivons le bord de mer au début, puis plantations de cannes à sucre, de thé, de fruits tropicaux en alternance. Nous passons le bac à DAINTREE. La route, qui devient vite une piste, s’enfonce dans la forêt tropicale.  Un régal.  Nous en prenons plein les yeux.  Déjeuner dans la forêt, en bord de plage, à Cap TRIBULATION.  Baignade interdite à cause des méduses venimeuses.   Un gros varan vient nous rendre visite pendant que nous déjeunons, attiré par un bon repas., au grand effroi de Monique qui monte sur la table (mais pas pour nous chanter une chanson !).  Le varan lui, croque nos restes sans s’occuper de nous…. 

Australie en camping car

Au retour nous devons attendre 1h30 que la marée monte pour pouvoir passer le fleuve avec le bac car il est ensablé.  Pendant ce temps je coupe les cheveux à Jean. Allons ensuite coucher à KURANDA. 
 
Jeudi 4 mai 
Départ 8h00. Chaud, mais plus supportable dans le QUEENSLAND que dans le Centre Rouge et le KAKADU.  Ballade en train. En route descendons admirer les magnifique chutes « Barow ». 

Australie en camping car

Au terme du voyage en train, nous sommes à KURANDA, ville supérieure. Visite de la ville et de son marché typique et original. Au « Bird WORLD » (le monde des oiseaux), nous pouvons admirer de superbes oiseaux: perroquets  très colorés, aras, canards, échassiers et 2 gros casoars .       Prenons cette fois le « skyrail » qui passe au-dessus de la canopée de la forêt tropicale, pour retourner à KURANDA, ville inférieure.  C’est superbe. Déjeunons dans KURANDA, au marché.  Celui-ci est dans toutes les rues de la petite ville. Puis, c’est CAIRN et après les cannes à sucre et les plantations de bananes. Nous nous arrêtons à pour la nuit à « Mission Beach », en bordure de plage. 
 
Vendredi 5 mai 
Départ 7h30.  Ce matin, après marchandage de Jacques  (champion en la matière !)  sur le prix, nous embarquons sur un catamaran pour aller au-dessus de la barrière de corail. 

Australie en camping car

A l’aller, nous nous arrêtons sur une île pour faire un tour pendant ¾ d’heure.  Superbe végétation.  Petit paradis.  Encore une heure de bateau et nous nous arrêtons en pleine mer au-dessus des récifs de corail. Un somptueux buffet nous est servi à bord. Ensuite nos maris partent à la nage sur un atoll et font de la plongée à l’aplomb de la barrière.  Ils reviennent émerveillés. Quant à nous, nous prenons un bateau sous-marin avec des hublots tout le tour et profitons aussi de la vue sur les fonds et les poissons multicolores.  Un régal. Retour sur la terre ferme à 17h00 (Jean a trouvé que c’était quand même moins beau qu’à CHARM EL CHEIK en EGYPTE). Le soir couchons à « Mission Beach », au même endroit qu’hier. Michel a sa pompe à eau en panne. 
 
Samedi 6 mai 
Départ 6h00. Roulons au milieu des champs de cannes à sucre et de bananiers .  Et cherchons une pompe pour Michel.  En vain ! En désespoir de cause, il achète un jerrican.   Arrivons à TOWNSVILLE en milieu de matinée.  Déjeunons tôt et prenons un ferry à 12h00 pour aller sur l’île MAGNETIC. Ensuite prenons le bus pour aller à la réserve de koalas à l’autre bout de l’île, en traversant la mangrove.  Le gardien réveille les koalas pour que nous puissions en profiter.  Ils sont adorables. Assistons au repas des kangourous et des wallabies.  Il y a aussi (pourquoi pas !) des oies et des canards qui viennent partager le repas. Il y a aussi de beaux cacatoès blancs , rouges,  noirs qui nous interpellent quand nous passons : « hello darlings ». 

Australie en camping car

Très belles plages sur l’île. Mais a cause des méduses venimeuses, une seule où l’on peut se baigner  car elle est protégée par un filet retenu par des boudins gonflables.  C’était d’ailleurs pareil à Mission Beach  où nous campions ces derniers jours. Reprenons le ferry du retour et repartons pour AYR.  Nous couchons sur une aire de pique-nique.  Beaucoup de moustiques. 
 
Dimanche 7 mai 
Départ 6h00.  Champs de cannes à sucre.  Puis pâturages comme en Afrique (vaches blanches).  Depuis hier nous trouvons sur la route des aires d’arrêt avec « tea & coffee » gratuits pour les chauffeurs qui ont sommeil ! Ils sont sympas : pas ça chez nous. Michel a son pare-brise qui se fend de plus en plus.  On le scotche ! Arrêt sur la plage de Clairview pour déjeuner.  Beaucoup de fleurs.  Végétation superbe.   Nuit à GLADSTONE. 
 
Lundi 8 mai. 
Descente vers BRISBANE.  Pâturages, forêts, cannes à sucre, caféiers, plantations d’ananas, montages, cols.  Il y en a pour tous les goûts.    Déjeuner vers LANDSBOROUGH. En fin d’après-midi entrons dans BRISBANE  Henri, qui dirige aujourd’hui, (ce que nous faisons à tour de rôle), nous perd ! Loin de nous la pensée de lui jeter la pierre : nous y sommes passés chacun notre tour …..  Mais dans la grande ville, c’était la grande débandade !!! C’est un Australien sympa qui nous pilote après que nous ayons tourné en rond pendant 1h00.   Nous nous installons au camping pour notre dernière nuit.  Le soir prenons un bus « BRISBANE by night ». Très beau, très illuminé.  Déambulons dans les rues, mangeons une glace.   
 
Mardi 9 mai. 
Reprenons le bus pour BRISBANE.  Faisons un tour de ville sur un bateau qui, sur le fleuve Brisbane, sert de transport en commun et nous permet d’avoir de belles vues sur la ville. Architecture mêlant style victorien et style colonial. Ville cosmopolite, très touristique . Belle ballade, très agréable.  

Australie en camping car

L’après-midi allons rendre les C.C. .  Navette pour l’aéroport.  Départ 22h00. Et voilà, c’est fini. La vie en camping-car à travers le pays a été une aventure, pas de tout repos, mais en liberté et  nous a permis de voir le meilleur de l’AUSTRALIE du Sud au Nord avec sa diversité des paysages et ses richesses culturelles

Australie en camping car

R E M A R Q U E S 

• Conduite à gauche- Très bonne signalisation – Très bon réseau routier – Panneaux routiers très imagés, originaux mettant l’automobiliste en condition pour rester prudent :   • - « Reposez-vous et restez en vie » - « Ne dormez pas et conduisez » - Souhaitez-vous prendre le dernier verre ? » - « Repos si sommeil » etc.….. La liste est longue • Code de la route respecté , limitations de vitesse aussi. Conducteurs très patients, non hargneux (la comparaison n’est pas en notre faveur !!) • Entretien impeccable des bords de router • Prise en compte des handicapés partout. • Diesel pour les camions seulement. • Maisons en majorité en bois – Collèges, écoles en préfabriqués • Jardins sans clôtures • Très grand cheptel bovin. • Décalage horaire : 8h00 en plus. • La première chose que l’on voit en entrant dans une ville, ce sont les halls d’exposition de voitures, à la suite les uns des autres, sur des km (surtout des japonaises). • Dans les régions désertiques les stations service sont super bien équipées : épicerie, café en permanence en libre service (eau chaude, café, lait, sucre) ou cafetière toujours prête, vente de pâtés de viande, saucisses, fish and chips, pain (surtout pain de mie), micro-onde à disposition. Organisation parfaite. 

Carte du continent australien

Australie en camping car trajet

Lorem ipsum dolor sit amet, consecgue vehicula mi, id luctus mi scelers tortor dolor et nibh.